Le journal de Frank THOMAS

Libre parole d'un citoyen.

posté le dimanche 15 janvier 2017

Faut-il en pleurer ?

Tous les soirs, obéissant à un rituel rigoureux ponctué des mêmes mots dits au même moment sur le même ton, comme s'il s'agissait d'une cérémonie religieuse, se déroule sous les yeux des téléspectateurs de TF1 le jeu "Money Drop" (voir articles en lien).

 

 

L'imposante prêtresse de ce culte profane, Florence Boccolini, ne déroge pas d'un iota du texte de la veille, déroulant impertubablement les mots et les gestes qui accompagnent les étapes du cérémonial.

 

Parmi toutes les formules savamment peaufinées qu'elle prononce, la Pythie monétaire articule solennellement celle-ci au début de la séance, pour mettre les candidats en condition et faire mesurer l'importance de ce qui va se jouer :

« ce soir c'est votre vie ou votre argent qui va basculer ! »

Mesure-t-on bien les implications de cette prophétie ? C'est affirmer, en termes volontairement menaçants et définitifs, l'égale valeur de l'argent et de la vie; c'est dire que les trappes bleues peuvent engloutir l'existence des joueurs ou, si elle restent fermées, leur ouvrir une perspective de réussite et de bonheur. 

 

Il y a dans cet incroyable mise à égalité, la négation de deux millénaires de philosophie et d'humanisme.

Faut-il en pleurer ? Non ! En rire, plutôt.  

 


 
 
posté le jeudi 12 janvier 2017

Absence forcée

Merci aux lecteurs fidèles de ce blog et à vous tous qui avez écrit des commentaires récemment.

Malheureusement un gros accident respiratoire m'a conduit aux urgences le 2 janvier et mon hospitalisation - extrêmement pénible - prend fin ce jour.

Bonheur difficilement communicable de retrouver un peu de vie et d'autonomie, de revoir mes proches et mes chers animaux.

Je vais tâcher de suivre les conseils des médecins en accomplissant sérieusement les exercices qu'ils me prescrivent et que, jusqu'à présent, j'ai bien trop négligé.

Mon corps est deux fois plus vieux que ma tête.

Pour le blog, au moins, cela ne se sentira pas trop, j'espère.

 

L'actualité est riche, touffue, confuse. Dans les brumes de la maladie, ficelé au lit par toute une série de capteurs, de goutte à goutte et de sondes, elle m'est parvenue dans une sorte de brouillard pénible.

Il se dissipe peu à peu et mes idées, avec peine, reprennent force et vigueur. 

 

 

 


Commentaires

 

1. cr  le 12-01-2017 à 19:41:57

Je vous souhaite un prompt rétablissement et une année 2017 sereine et emplie de joies auprès de ceux que vus aimez

2. Florentin  le 12-01-2017 à 21:13:02  (site)

On ne maîtrise pas tout, hélas ! Et la maladie nous tombe souvent dessus quand on ne s'y attend pas. Je vous souhaite de retrouver au plus vite santé et pleine forme. Quant à votre agilité d'esprit, je ne suis pas inquiet ..

3. tetedelinotte32  le 13-01-2017 à 14:15:20  (site)

Bonjour, et bien tu as mal commencé l'année. je te souhaite un très bon rétablissement. Prendre le temps est nécéssaire, alors remet toi et pas d'imprudences. A nos âges il faut se ménager (72 dans qq jours). Bon week-end de repos.

4. Galinette  le 14-01-2017 à 04:22:48  (site)

Des voeux de bon rétablissement . Un conseil néanmoins : restez quelques temps encore à distance de l'actualité. Elle est si peu réjouissante, où que l'on se tourne, vous risqueriez de nuire à votre convalescence...
Un bon feu de cheminée, un ou deux chats, une pile de films de Buster Keaton, Harrold Lloyd ou Laurel et Hardy. Du bon rire sans stress d'aucune sorte et vous pourriez bien guérir sans vous en rendre compte!!

5. Frank-Marie-THOMAS  le 14-01-2017 à 09:47:01  (site)

Galinette, et les autres.
Merci pour votre gentillesse, elle me réconforte, comme vous pouvez l'imaginer.
Pour ce qui est du conseil de m'occuper à des activités réjouissantes, d'instinct c'est la résolution que j'ai prise.
Il reste encore beaucoup de réflexions à faire et de choses à admirer ou déplorer en dehors de la médiocre vie politique qu'on nous impose ( et que nous méritons ?). A dire vrai c'est déjà depuis longtemps l'orientation générale de ce blog, même si parfois - et je le regrette souvent après coup - la politicaillerie m'occupe un peu trop l'esprit.

 
 
 
posté le jeudi 22 décembre 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BONNES  F ÊTES !

 

 

 


Commentaires

 

1. tetedelinotte32  le 25-12-2016 à 14:49:30  (site)

Bonnes fêtes à toi aussi et à ta famille.

2. Florentin  le 04-01-2017 à 14:59:55  (site)

Et que l'année nouvelle vous soit favorable !

 
 
 
posté le jeudi 22 décembre 2016

Non à la présomption de légitime défense.

Le gouvernement examine la modification des conditions de l'usage des leurs armes par les policiers.

 

 

On sait que les policiers nationaux demandent depuis longtemps que leur soient appliqués les mêmes règles qu'aux gendarmes en matière d'utilisation de leurs armes, soit pour la défense des citoyens, soit pour leur propre sauvegarde en cas d'aggression. 

C'est sans doute vers une harmonisation de ce genre que l'on s'achemine.

 

Il semble en effet logique et équitable que ces deux corps de métier, voués l'un comme l'autre au maintien de l'ordre et de la paix civile, jouissent des mêmes capacités d'intervention lorsque sont réunies les conditions d'usage de la légitime défense telle que définie par l'article 122-5 du code pénal :

« N'est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, effectue dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d'elle-même ou d'autrui, sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte » 

C'est une tout autre affaire, en revanche, que la revendication des policiers, soutenue par un certain nombre d'acteurs politiques, de se voir reconnaître le droit à la présomption de légitime défense.

Ce droit serait exorbitant et risquerait d'ouvrir la porte aux pires dérives sécuritaires.

Les fanatiques religieux qui ont pour projet évident de déstabiliser nos démocraties en les poussant à se doter d'un arsenal législatif de plus en plus attentatoire aux libertés civiles n'attendent que cela. 

 


Commentaires

 

1. tetedelinotte32  le 25-12-2016 à 14:51:27  (site)

Oui c'est sur mais c'est quand même pas normal que les policiers doivent attendre de se faire tirer dessus sans pouvoir se défendre. je crois qu'il n'y a pas tant de Bavures que ça..... Bonne fin de semaine.

2. fugace  le 01-01-2017 à 14:41:24

Bonjour,
Je partage aussi votre point de vue. Mais par les temps qui courent, il va devenir nécessaire que la peur change de camp, sans qu'un déséquilibre trop prononcé s'installe trop facilement. Des actions sur les causes seront toujours plus efficaces que sur les effets, mais encore faut-il en avoir la volonté et que ces actions fassent consensus. C'est pas gagné.

En attendant, que vos souhaits pour 2017 voient leur réalisation.

3. fugace  le 08-01-2017 à 13:56:06

Bonjour,
Je partage votre point de vue. Néanmoins, un individu dangereux (armé) qui refuserait d'obtempérer à la force publique au travers des deux sommations légales, en tentant de s'enfuir voire de mettre en danger physique les policiers, cet individu là, doit savoir qu'il se met en danger. La technologie permet de savoir la vérité de l'instant avec les petite caméra embarquées. Pourquoi s'en priver.
Après quand il s'agit de groupes ou de foules, c'est une autre histoire. Quoique.

S'agissant de Police et de gendarmerie, je pense que les statuts doivent demeurer; le militaire étant exclusivement réservé à cette dernière.

 
 
 
posté le dimanche 18 décembre 2016

Miracle !

Entendu ce matin durant l'émisssion "Le Jour du Seigneur", sur France 2

 

« Ce bébé était là avant la grossesse »

 


Commentaires

 

1. Florentin  le 18-12-2016 à 17:20:25  (site)

Miracle ! Alleluïa !

2. tetedelinotte32  le 19-12-2016 à 10:38:56  (site)

Bizarre, bizarre, l'église croit en la réincarnation???

3. fugace  le 01-01-2017 à 15:06:22

Bonjour,

Sujet très délicat, de quelque bout qu'on le prenne. Et quand c'est par celui de la (des) religions, il ne faut pas s'étonner des positions mêmes très raccourcies.

Pour ma part, je base mes convictions en m'appuyant sur des réalités :
1 - La femme fait ce qu'elle veut de son corps.
2 - La société doit agir pour gérer la situation, sans qu'une minorité s'impose.
3 - Sur le plan moral et ou éthique, je sais qu'à six semaines, un cœur bat. A huit semaines le cerveau prend le pas sur tout le reste. Mais ce n'est qu'en semaine 11 que l'embryon fera place au fœtus.
4 - En France le délai légal pour une IVG est de 12 à 14 semaines, selon le point de départ de grossesse pris en compte.
5 - A 14 semaines, le fœtus commencerait à sucer son pouce.
6 - A 15 semaines, le sexe du "bébé" (???) devient apparent. Le foetus mesure 9 cm.

A partir de là, mes pensées vont d'abord vers les enfants sacrifiés sur les champs de guerres insupportables, passés, présents, et à venir.

4. Nicolaï Vavilov  le 02-01-2017 à 16:50:58

la reproduction stimule les cerveaux:
à propos du virus Zika
"Quand on a un projet de grossesse, il faut avoir des relations sexuelles protégées parce que le virus peut se transmettre par la voie sexuelle. "

( Marisol Touraine)

 
 
 
posté le samedi 17 décembre 2016

Le grand retour...

 

Entre les islamistes fanatiques,

la cagoterie de François Fillon

et les bras en croix de Macron prêchant la croisade libérale,

décidément la tartufferie est de retour. 

 

 

   
 


Commentaires

 

1. tetedelinotte32  le 19-12-2016 à 10:39:46  (site)

Ouais.. et on n'est pas au bout des surprises...

2. decapedepee  le 21-12-2016 à 22:25:32

Oui. On sait maintenant que les Tartuffes règnent à l Elysee.
Sarkozy a été je pense le premier à bien donner le ton, sans vergogne et sans le style d un vicaire.
Le feu vert étant donné, dans la société civile beaucoup y trouvent leur compte en cultivant la tartufferie.
Hollande, en bon prélat, n a pas eu besoin d imiter son prédécesseur. Il a je crois excellé dans ce qui devient une vertu effectivement.
Ainsi la course à la présidentielle risque de devenir un concours du Meilleur Tartuffe..
Ceci dit, si Fillon est un peu "cagot", je le trouve encore assez sincère dans son genre.
Nous avons tous soif de vérité et de sincérité. Et j ose espérer que cette vilaine vertu se démode au plus vite dans l intérêt de tous !smiley_id176240
Sinon le fanatisme deviendra une vertu...

3. fugace  le 01-01-2017 à 15:11:39

Bonjour,

Un tartuffe est une personne fourbe, hypocrite.
Le cagot étant une personne qui affiche une fausse dévotion.

Le politique et bien plus que tout cela !

 
 
 
posté le vendredi 16 décembre 2016

Molière (1622-1673)

 

L'hypocrisie est un vice à la mode,

et tous les vices à la mode passent pour vertus.

Dom Juan 

 

 


 
 
posté le jeudi 15 décembre 2016

A qui le tour ?

Dans un article intitulé "trop honnête pour être élu" daté du 28 novembre dernier, je prévoyais que François Fillon reviendrait sur son programme (voir article en lien).

 

 

 

" La machine à reculer et à diluer est en marche" écrivais-je ce jour-là.

A peine trois semaines se sont elles écoulées que Monsieur Fillon s'empresse de donner corps à ma prévision. Il faut dire qu'il n'était pas besoin d'être devin pour la formuler.

Il est dans la nature même de cette perversion de la Ve République que sont les primaires de pousser les candidats aux engagements excessifs et aux promesses démagogiques pour séduire la fraction la plus partisane de leurs électeurs potentiels, quitte, une fois leur élection assurée, à édulcorer leur programme pour ratisser le plus large possible. Le mensonge est constitutif de la primaire; la défiance envers les politiques, qui en est la conséquence, aussi.

 

 

 

 

 

Opposés dans leur propre camp à leurs "amis" qui partagent la quasi totalité de leurs opinions et de leurs projets, il faut bien que, pour exister et avoir une chance de l'emporter, ils se démarquent d'une façon ou d'une autre.

La plus expédiente est d'en rajouter, d'être le plus audacieux, le plus radical afin de tenir la corde et de mettre entre leurs concurrents et eux-mêmes une distance suffisante pour l'emporter.

 

Qu'importe après tout que leurs électeurs soient grugés (et d'ailleurs ils semblent contents de l'être) et qu'il faille que dès leur élection acquise ils fassent machine arrière : l'essentiel n'est-il pas de gagner ?

François Fillon, avec sa maladroite palinodie sur le remboursement des frais médicaux en est un assez déprimant exemple.

 

Mais voici Manuel Valls, aujourd'hui même, qui nous explique en quoi l'article 49-3 de la Constitution - dont il a fait usage à six reprises durant son ministère - est dépassé et brutal. 

A qui le tour ? 

 


Commentaires

 

1. colea  le 15-12-2016 à 11:03:53  (site)

Bonjour! c'était prévisible en effet, mais je ne pense pas que ce soit spécifiquement lié à la primaire mais à l'élection en général, pour être élu il ne faut pas être honnête mais dire ce qui plaît aux électeurs. Cela a été le cas même pour les plus grands à commencer par de Gaulle, puis Mitterrand, Chirac et Sarkozy n'y ont pas échappé. Cela ne signifie pas qu'il faudrait supprimer les élections, mais peut-être rendre un rôle plus grand au parlement et réduire le pouvoir presque absolu du président...
En attendant, à nous de ne pas être dupes..
léa

2. Frank-Marie-THOMAS  le 16-12-2016 à 11:04:52  (site)

@colea

Je ne suis pas tout à fait de votre avis.
Certes, il est fréquent que dans une campagne électorale au scrutin majoritaire à deux tours le candidat, au premier tour, fasse des promesses qu'il édulcore au second.
Ceci ne se produirait pas, soit dit en passant, si les élections avaient lieu à la proportionnelle.
Mais il y a dans les primaires une perversion supplémentaire, inhérente au système lui-même, puisqu'il s'agit, pour chaque candidat, de surenchérir sur ses concurrents afin de les distancer auprès des militants et des sympathisants. L'heure de la vérité - donc des désillusions - sonne plus tard, lors de l'élection elle-même.
Alain Juppé qui, dès la primaire a fait la campagne des présidentielles en ne promettant que des choses réalisables a fait les frais de cette supercherie que sont, par nature, les primaires.
Il arrivera la même chose à gauche si d'aventure l'un des candidats s'avisait d'être honnête.

3. tetedelinotte32  le 17-12-2016 à 12:17:51  (site)

Bonjour voila une personne qui ose parler de politique, bravo et courageux j'avais essayé une fois pour voir, mais j'ai vite stoppé les frais car les gens deviennent vites grossiers quand on ne va pas dans leur sens. Donc je me réjouis de trouver ton blog et cet article. De toute façon, les Français sont très versatiles, ils veulent la vérité avant de voter et comme souvent cela ne leur plaît pas ils votent pour le plus menteur qui va lui promettre mont et merveilles, que c'est beau! Vois tu j'adore la politique mais de loin, car j'estime que pour arriver au pouvoir il faut être menteur, hypocrite, et surtout arriviste. Le pouvoir monte vite à la tête(alouette) et ceux qui paraissent sincères changent vites une fois arrivés à la place du trône. Perso je souhaiterais un Président qui traite tout ce qui est extérieur, et laisser à un Premier Ministre gérer les vrais problèmes du pays. je sais cela peut s'apparenter à la monarchie aie! Mais bon nous en République alors.... Bonne journée et merci de m'avoir exprimé librement.

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Per tenebras nitent